Forum Al Hfifa Arabians
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Al Hfifa Arabians

Pour parler cheval tout simplement
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -63%
TD® Lot de 12 Pièces de bandes de ...
Voir le deal
25 €

 

 Petit scandale deviendra-t-il grand ?

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
mazel
galop 7
mazel

Nombre de messages : 1395
Localisation : 62
Date d'inscription : 02/08/2005

Petit scandale deviendra-t-il grand ?  Empty
MessageSujet: Petit scandale deviendra-t-il grand ?    Petit scandale deviendra-t-il grand ?  EmptyMer 18 Mar 2020 - 7:07

Oups ... Shocked

https://twitter.com/clhebdo5/status/1238890134587584512?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1239248873111146496&ref_url=https%3A%2F%2Finsolentiae.com%2Fnous-gerons-le-manque-pas-lepidemie%2F

Revenir en haut Aller en bas
mazel
galop 7
mazel

Nombre de messages : 1395
Localisation : 62
Date d'inscription : 02/08/2005

Petit scandale deviendra-t-il grand ?  Empty
MessageSujet: Re: Petit scandale deviendra-t-il grand ?    Petit scandale deviendra-t-il grand ?  EmptyMer 18 Mar 2020 - 7:23

https://www.lavoixdunord.fr/727741/article/2020-03-17/coronavirus-les-professionnels-de-sante-en-colere-contre-la-penurie-de-masques?from_direct=true
Citation :

Coronavirus : les professionnels de santé en colère contre la pénurie de masques

Un personnel hospitalier obligé d’implorer des masques, des médecins qui recyclent du vieux matériel… La colère monte face à la pénurie de protections contre le coronavirus, dont l’épidémie a tué 148 personnes, selon le dernier bilan paru lundi.

Les masques, particulièrement, font défaut dans les pharmacies et dans les cabinets des médecins de ville. Symbole terrible, Jean-Paul Hamon, président de la Fédération française des médecins de France, qui réunit 2 000 professionnels, était lundi arrêté pour raisons médicales.

Ce mardi, un test a confirmé son infection. « Mon associé et moi sommes touchés, gronde le médecin de Clamart (Hauts-de-Seine). Une remplaçante se fait tester. Je suis fou de rage. Il est invraisemblable d’avoir laissé les pratiquants sans matériel au départ, puis de devoir se protéger avec des masques chirurgicaux reconnus pour être des passoires. »

Pas de stocks
Lundi soir, lors de son allocution, Emmanuel Macron a promis de « réserver les masques en priorité pour l’hôpital et pour la médecine de ville et de campagne, en particulier les généralistes, les infirmières désormais en première ligne aussi dans la gestion de la crise ». Des masques devaient être livrés dans les pharmacies ce mardi soir dans les 25 départements les plus touchés. Jeudi au plus tard pour le reste du territoire national.

Lundi toujours, le directeur général de la santé, Jérôme Salomon, assurait que les soignants allaient récupérer des stocks stratégiques de l’État.

La situation est d’autant plus incompréhensible qu’Olivier Véran, le ministre de la Santé, affirmait le 24 février qu’il n’y avait « aucun problème d’accès à ces masques pour toutes celles et ceux qui en ont besoin ». Un propos aussitôt démenti par le président des Médecins généralistes (MG France), Jacques Battistoni : « « Il n’y a pas de stock de FFP2 (seule protection avérée), Olivier Véran me l’a confirmé lundi. »

Le flou est total. Les pouvoirs publics ont commandé début mars 35 millions de masques. Mais la production patine. Dans les services, on se débrouille. Certains ont ressorti leur masque datant de la crise du H1N1 (2009). D’autres en fabriquent eux-mêmes.

Les consignes apparaissent contradictoires. La pénurie touche les solutions hydroalcooliques. « On l’économise », explique le Dr Hamon. « Du gel, on en a pratiquement plus, abonde Xavier Lambertyn, président d’une association gérant six maisons de garde dans l’Oise, durement touché par le coronavirus depuis le 19 février. Il n’y a plus moyen d’en avoir. Il nous reste le savon. »

Du « bidouillage »
Le médecin explique faire du « bidouillage ». « On est allé acheter des lunettes de protection au magasin de bricolage. On profite de la solidarité des services hospitaliers. »

Xavier Lambertyn a alerté l’Agence régionale des Hauts-de-France depuis mi-février. « Ils m’ont répondu qu’ils ne savaient pas où étaient les masques. J’ai menacé de ne pas ouvrir le cabinet » fulmine-t-il. Dans le même temps, dénonce le médecin, « on conseille aux associations d’aide à domicile, malgré le contact avec des personnes fragiles, de ne pas porter de masques. Alors qu’on sait que, même sans symptômes, on peut être porteur ! »

« Après cette crise, conclut-il, on devra réfléchir aux leçons et les critiques risquent d’être acerbes. »
Revenir en haut Aller en bas
mazel
galop 7
mazel

Nombre de messages : 1395
Localisation : 62
Date d'inscription : 02/08/2005

Petit scandale deviendra-t-il grand ?  Empty
MessageSujet: Re: Petit scandale deviendra-t-il grand ?    Petit scandale deviendra-t-il grand ?  EmptyMer 18 Mar 2020 - 8:21

https://www.lavoixdunord.fr/728114/article/2020-03-18/des-masques-en-tissu-pour-faire-face-la-penurie-le-chu-de-lille-lance-des

Citation :
Des masques en tissu pour faire face à la pénurie, le CHU de Lille lance des ateliers couture

Le CHU de Lille se prépare à ouvrir des « ateliers couture » visant à fabriquer des masques de protection en tissu pour son personnel soignant. Face au risque de pénurie, médecins et direction demandent au grand public « un comportement responsable ».

«  Nous étudions la réalisation de masques en tissu. Le port de masque est inutile si on n’est pas malade et pas contact. Mais il rassure tout de même. Faire des masques en tissu permettrait d’économiser les masques chirurgicaux et surtout de les garder pour ceux qui en ont vraiment besoin. J’attends pour commander le tissu d’avoir les instructions claires évoquées dans le dernier message de la direction…  »


Si on m’explique que la France est la 5ème ou 6ème puissance du monde, je pète un câble ! diaboliquement mauva
Revenir en haut Aller en bas
cath.
maitre pipelette
cath.

Nombre de messages : 23169
Age : 51
Localisation : A l'est, au frais...
Date d'inscription : 25/07/2005

Petit scandale deviendra-t-il grand ?  Empty
MessageSujet: Re: Petit scandale deviendra-t-il grand ?    Petit scandale deviendra-t-il grand ?  EmptyJeu 19 Mar 2020 - 7:22

Autant je comprends à peu près les attermoiements politiques, autant notre incapacités à obtenir des masques et du gel est effrayante.
Revenir en haut Aller en bas
mazel
galop 7
mazel

Nombre de messages : 1395
Localisation : 62
Date d'inscription : 02/08/2005

Petit scandale deviendra-t-il grand ?  Empty
MessageSujet: Re: Petit scandale deviendra-t-il grand ?    Petit scandale deviendra-t-il grand ?  EmptySam 21 Mar 2020 - 6:18

Affaire de l’interview de Mme Buzyn :

https://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/interview-d-agnes-buzyn-dans-le-monde-c-est-stupefiant-si-c-est-verifie-1230937.html

Analyse très méthodique et sérieusement argumentée de l’affaire du manque de masques :

Citation :

https://blog.gerardmaudrux.lequotidiendumedecin.fr/2020/03/20/la-verite-sur-les-masques/

Un collectif de médecins a décidé de porter plainte contre Edouard Philippe et Agnès Buzyn en raison des risques que leur fait prendre l’irresponsabilité criminelle dans la gestion des masques. Est-ce la bonne cible ? Où sont les responsabilités ? Tout (est) connu et est vérifiable.

Le premier responsable est l’EPRUS, Etablissement de Préparation et de Réponse aux Urgences Sanitaires, fusionné en 2016 dans l’Agence Nationale de Santé Publique. Cet organisme, financé pour moitié par l’Etat et l’Assurance Maladie, créé en 2007, a été mis en place début 2009, pour exercer 2 missions précises (Article L. 3135-1 du Code de la Santé Publique) : 1) la gestion des stocks nationaux de produits de santé constitués en cas d’attaque terroriste ou de pandémie, et 2) la gestion administrative et financière de la réserve sanitaire. L’Article L. 3135-2 prévoit que l’EPRUS est une prérogative exclusive du Ministre de la Santé, et est dirigé par un directeur nommé par le Ministre par décret. Le L. 3135-1 prévoit que l’EPRUS peut acquérir des produits de santé uniquement « à la demande du Ministre chargé de la santé. »

Extraits de la convention fixant les relations entre l’Etat et l’EPRUS :

« Article 2 – Procédure d’acquisition des produits

«Un programme d’acquisition ou de renouvellement de stock est défini annuellement par le Ministre chargé de la santé. Il est transmis au directeur général de l’EPRUS dans des délais lui permettant de le prendre en compte dans sa programmation budgétaire annuelle.

[…]

« La transmission du programme d’acquisition ne vaut pas pour l’établissement autorisation de commande. L’EPRUS ne peut réaliser aucune opération d’acquisition, de fabrication, d’exploitation, d’importation, de distribution ou d’exportation de produits nécessaires à la protection de la santé de la population face aux menaces sanitaires graves sans en avoir reçu préalablement l’ordre de service du Ministère charge de la santé ou de sa délégation.

Donc 2 responsables de ces stocks : le directeur, et le Ministre de la Santé.

S’agissant des risques infectieux, les besoins sont évalués par le HCSP, Haut Conseil de la Santé Publique

Le Sénat déjà cité dans mon billet du 8 mars (https://www.senat.fr/rap/r08-388/r08-38826.html) faisait état d’un stock en 2009 de 723 Millions de masques FFP2, et 1 milliard de masques chirurgicaux. Où est passé ce stock ? Pourquoi il n’a pas été renouvelé ?

J’ai épluché tous les rapports d’activité du HCSP de 2010 à 2014, pour constater qu’il a été consulté sur le sujet en 2011, et qu’il a émis ses recommandations dans un rapport le 1 juillet de la même année, le voici :
https://www.hcsp.fr/docspdf/avisrapports/hcspr20110701_stockEtatmasquesresp.pdf

Page 30 il propose de réserver des masques chirurgicaux pour les patients et leurs contacts, et pour les soignants, des masques FFP2, « quel que soit le mode d’exercice (hospitalier ou libéral) » . Pour éviter la péremption de ces masques, il suggère de les renouveler régulièrement, avec recyclage des anciens dans les hôpitaux pour les soins courants.

Malgré ces recommandations, il est décidé fin 2011 en collaboration avec le Secrétariat Général de la Défense et de la Sécurité Nationale (SGDSN, relevant des services du Premier Ministre), que le stock de l’EPRUS ne comporterait que des masques chirurgicaux pour les patients, et que la constitution de stocks de masques de protection des personnels de santé FFP2, relevait des employeurs, c’est à dire des hôpitaux, exit le secteur libéral pourtant mis à égalité dans les recommandations du HCSP, et la mission nationale de l’EPRUS.


Voilà pourquoi face à la crise, il y avait zéro masques FFP2 dans les stocks, ce qu’a confirmé Olivier Véran à Monsieur Door lors des questions au gouvernement le 3 mars. Le Ministre a précisé que cette décision a été prise « suite à une grande concertation «  (comme pour les retraites ?), ce qui ne ressort pas du rapport du HCSP consulté.

Les responsabilités du Ministre de la Santé de l’époque sont bien précisées dans un autre rapport du Sénat du 15 juillet 2015 (https://www.senat.fr/rap/r14-625/r14-6251.pdf ) pages 33 à 35. A l’époque, fin 2011, le Ministre de la Santé était Monsieur Xavier Bertrand, et le directeur de l’EPRUS Monsieur Thierry Coudert (SciencesPo-ENA).

Edouard Philippe et Agnès Buzyn et Emmanuel Macron n’ont pas anticipé, n’ont pas fait l’inventaire des armes avant de lancer les troupes dans la guerre, ils n’ont semble-t-il rien fait pour corriger les carences, les masques FFP2 (35 millions) n’ayant été commandés que fin février par Olivier Véran et arriveront fin mars. Avec Emmanuel Macron et Olivier Véran ils ont fait preuve de cynisme, promettant depuis des semaines devant l’opinion publique que les soignants auront des masques sous 48 heures, faisant croire qu’ils gèrent, alors qu’ils ne font que couvrir leurs prédécesseurs et une administration qui a failli et qui prend le train avec 2 mois de retard. Contrairement à leurs affirmations devant la télévision, ce jour, le Président de la Caisse de retraite des médecins, est sans masque. Généraliste dans l’Est avec sa femme, rien qu’hier, ils ont vu 9 patients à la contamination quasi certaine, sans protection et sans tests. Le Président de la Fédération des Médecins de France a lui été touché il y a quelques jours, en rationnant son vieux masque périmé.

Emmanuel Macron a dit que nous étions en guerre, c’est vrai, mais une guerre à la française. Pour nous libérer, en 1945 Anglais et Américains avaient envoyé des troupes avec fusils, grenades, canons, blindés. Nous nous aurions envoyé nos troupes libérales avec un couteau comme seule arme, mais avec un beau discours : allez-y, on s’occupe de tout, vos armes arrivent dans 1 mois.

Paradoxalement la meilleure arme de nos troupes libérales, c’est le virus. Quand les masques arriveront en quantité normale, il aura immunisé 98% des troupes, qui n’en auront plus besoin.
Revenir en haut Aller en bas
mazel
galop 7
mazel

Nombre de messages : 1395
Localisation : 62
Date d'inscription : 02/08/2005

Petit scandale deviendra-t-il grand ?  Empty
MessageSujet: Re: Petit scandale deviendra-t-il grand ?    Petit scandale deviendra-t-il grand ?  EmptyMer 8 Avr 2020 - 4:45

Ils disent qu’on devra tirer les leçons de cette pandémie (pour la suivante... Arg )

https://blog.gerardmaudrux.lequotidiendumedecin.fr/2020/04/06/covid-de-la-gestion-des-lits/

Citation :
Covid : de la gestion des lits
Posté le 6 avril 2020 par Gérard Maudrux

En images :

Chine : Hôpital de Wuhan. 2 500 lits en 10 jours. Accéléré en 1’30’’.




Intérieur de Wuhan, très haut de gamme. 2’29’’




Angleterre : Nightingale hospital, 500 lits en 7 jours, 4 000 prévus. 31’’.




Madrid : 5 500 lits dans un hall d’expositions. 50’’




Moscou : 500 lits, banlieue Moscou, modèle Wuhan. 58’’




Allemagne : point besoin mais développe quelques unités dans des salles.. D’après les chiffres de l’OCDE, il y a par habitant 30% de lits d’hospitalisation qu’en France, et plus du double en ce qui concerne les lits de réanimation. Avec leurs 44,5% de prélèvements obligatoires, ils font mieux que nous avec nos 57%.

France : nous n’avons pas fait le choix de prévoir des lits en quantité suffisante pour la vague, et d’établissements dédiés au Covid, les isolant des autres pensionnaires hospitaliers. Pas fait car incapables de le faire. Tout ce que nous avions, c’est 30 lits sous toile, pas un de plus. 50’’



Imaginez de construire 500 ou 1 000 lits en 10 jours ? Avec nos caisses, nos agences, nos différents Ministères, nos Comités, nos Hauts Comités, nos Conseils, nos Hauts Conseils, nos cellules de crises et autres organismes de tout bord ? 10 jours ne suffiraient pas pour prendre la décision, 6 mois ne suffiraient pas pour réaliser. Alors on déshabille Paul pour habiller Jean, avec de belles images des exploits de la France : bus (qui fait demi-tour après 1h de route), hélicoptères, avions (mais où sont les A400 pour ramener des masques au lieu des avions russes ?), bateaux (avez-vous vu ces bateaux-hôpitaux de 1 000 lits étrangers ?), et surtout notre fleuron, le TGV « sanitaire », qui n’a de sanitaire que le nom, où l’on voit des soignants ramper sous les brancards posés sur les dossiers, enjamber les sièges, que l’on a même pas pris la peine de déboulonner ! » Une première en Europe que l’on va exporter ». Une première européenne ? On oublie l’histoire :

Petit scandale deviendra-t-il grand ?  Image-10


La réussite de cette non décision repose sur deux choses : un pari et des sacrifices.

Un pari : en ce qui concerne ce pari, il est sur le point d’être gagné, ce qui leur permettra de se féliciter, bien qu’ils n’y soient pour rien. Ce pari, c’est une épidémie plus légère et moins durable, ce qui n’a pas été le cas en Italie et en Espagne. En effet, après avoir rempli les lits de Bretagne, de la Loire et du Bordelais, une fois que la vague arrive chez eux, on fait quoi, quand les lits sont occupés par les patients venus d’ailleurs ? Il semble, et on le souhaite, que cela va passer très juste, mais il ne faudra pas se féliciter d’avoir fait un pari, un pari peut être gagnant ou perdant, mais cela reste un pari sur notre santé. Le pari est incompatible avec la notion de risque zéro.

Des sacrifices : On ne peut avec les lits disponibles, soigner toute la population, il faut faire des choix. Déjà il y a 3 semaines je vous disais que cela se faisait dans l’Est, et pour cela, le gouvernement a de suite mis en place des « cellules de soutien éthique ». Cela vous pose problème de refuser un accès ou de débrancher un patient pour en mettre un autre ? Nous allons modeler votre éthique, votre conscience, et nous allons vous faciliter le travail en libérant le Rivotril (On interdit des médicaments autorisés pour aider à soigner, et on autorise des médicaments interdits pour aider à mourir). Près de 2 500 morts en établissements de personnes âgées, combien ont été hospitalisés pour se faire soigner ? Zéro, puisqu’ils sont décédés en Ehpad. Il y en a probablement autant à domicile, car toutes les personnes âgées ne sont pas en Ehpad. Cela a été masqué dans le décompte, mais ne pouvait plus l’être quand 20 personnes décédaient au même endroit, mais cela continue de l’être à domicile. Un mort ici ou là, cela ne se voit pas, même s’ils sont des milliers. Par contre cela se voit au niveau de la consommation de certains médicaments pour les soulager. Message reçu il y a 2 jours, du Président de la Caisse de retraite des médecins, généraliste en première ligne (qui n’a toujours pas vu le premier des milliards de masques annoncés en grande pompe). Les pharmacies n’ont plus de quoi soulager.


Les masques, les respirateurs, les tests, les lits, les traitements, des milliers de français que l’on ne peut soigner, .. on découvre la grande misère de la médecine française, qui ne tient que grâce aux soignants sur le terrain, non soutenus par un Etat, qui dépense 57% de ce que nous produisons pour éviter cela, et qui est aux abonnés absents. Dans le monde entier, la réponse à la crise, son efficacité, semblent inversement proportionnelles à l’importance des prélèvements obligatoires pour y remédier. Où sont passés les masques et les respirateurs, certes, mais plus largement, à quoi sert notre argent ?
Revenir en haut Aller en bas
mazel
galop 7
mazel

Nombre de messages : 1395
Localisation : 62
Date d'inscription : 02/08/2005

Petit scandale deviendra-t-il grand ?  Empty
MessageSujet: Re: Petit scandale deviendra-t-il grand ?    Petit scandale deviendra-t-il grand ?  EmptyMar 14 Avr 2020 - 6:35

L’état gère :

https://www.jeanmarcmorandini.com/article-421759-exclu-coup-de-gueule-en-direct-d-un-pharmacien-et-d-un-medecin-des-masques-on-peut-en-avoir-autant-qu-on-veut-pour-le-public-mais-on-nous-l-interdit-video.html

Citation :
Ce matin, Jean-Marc Morandini présentait une nouvelle édition spéciale de "Morandini Live" sur CNews et Non Stop People consacrée au coronavirus. Au cours de l'émission, le pharmacien Bruno Fellous et le médecin Martine Perez ont poussé un coup de gueule concernant la gestion des masques par le gouvernement.

"Si j'étais face à Emmanuel Macron, je lui dirais : 'laissez les pharmaciens faire leur travail'. Aujourd'hui, on nous a mis de côté. On n'a pas le droit de vendre des masques. Je peux m'approvisionner en masques, sans l'aide de l'Etat. La majorité des pharmaciens peuvent le faire : il y a des réseaux, des filières. Mais, aujourd'hui, le pharmacien n'a pas le droit de vendre de masques, même pas le droit d'en acheter. Je n'ai pas le droit de me fournir par moi-même", a déclaré Bruno Fellous.

Et d'ajouter : "On est face à une population qui nous demande des masques toute la journée. Je ne peux pas leur en donner. Qu'est-ce qu'on fait ? L'Etat a mis un décret comme quoi on n'a plus le droit de vendre de masques. Nous, les pharmaciens, on est capables d'en acheter, on a nos filières d’approvisionnement. Toute la journée, on nous propose des masques à un prix classique du marché". "Quand vous voulez, j'ai des masques. Il y a des grandes entreprises aujourd'hui en France qui ont réclamé de pouvoir acheter des masques et elles les ont eus", a continué le pharmacien.

Des propos, validés par le Dr Martine Perez: "Aujourd'hui, je reçois des SMS qui m'expliquent que je peux acheter des masques, que l'on connait les filières, qu'il existe des producteurs qui sont aux normes européennes. Je trouve que cette histoire de masques est la plus scandaleuse depuis le début de cette épidémie. La doctrine du gouvernement sur les masques est chaotique ! La pire chose qui a été faite, c'est Christophe Castaner qui a voulu interdire les arrêtés des maires qui demandaient que toutes les personnes portent des masques dans l'espace public. Quand Madame Sibeth NDiaye explique que les Français ne sauraient pas les porter, c'est délirant, c'est même criminel".

Avant de continuer : "Des chercheurs britanniques disent que 'oui il faut porter des masques'. Aujourd'hui, on a quasiment la preuve absolue que ça protège la population (...) Les chercheurs disent qu'il vaut mieux avoir un masque artisanal qu'un masque que vous ne pouvez pas trouver en pharmacie. Je ne comprends pas pourquoi cette doctrine n'est pas appliquée !". Bruno Fellous appelle l'Etat à laisser les pharmaciens s'occuper de la population. "C'est notre métier, on est là pour la santé publique", a-t-il précisé.

"Quel est le problème ? S'il y a des masques pourquoi on ne peut pas les avoir ?", a demandé Jean-Marc Morandini. "Le prix peut-être ? Est-ce que la France est prête à payer un prix qui a été augmenté depuis quelques mois ? Un des rares fabricants au monde, c'est la Chine. Aujourd'hui, la demande est plus importante et le prix a augmenté. Je pose la question à Monsieur Jérôme Salomon [directeur général de la santé] et à Monsieur Olivier Véran [ministre de la Santé] : 'pourquoi est-ce que vous refusez que le pharmacien vende des masques ? Laissez-nous approvisionner la population, la protéger !'. Le pharmacien, c'est le seul qui sait s'approvisionner en produits médicaux. Si on nous donne l'autorisation, je vous garantis que demain matin, toutes les pharmacies auront des masques et pourront les vendre à la population", a conclu le pharmacien.

Revenir en haut Aller en bas
mazel
galop 7
mazel

Nombre de messages : 1395
Localisation : 62
Date d'inscription : 02/08/2005

Petit scandale deviendra-t-il grand ?  Empty
MessageSujet: Re: Petit scandale deviendra-t-il grand ?    Petit scandale deviendra-t-il grand ?  EmptyMar 14 Avr 2020 - 6:40

Et pendant ce temps là, ce week-end de Pâques, dans mon canton, 3 pensionnaires d’EPAHD sont morts dans leur résidence (ils ne sont apparemment pas allés se faire soigner à l’hôpital...), non testés, mais 2 d’entre eux étaient probablement Covid 19...
Revenir en haut Aller en bas
calinoeta
maitre pipelette
calinoeta

Nombre de messages : 33304
Age : 41
Localisation : Creuse
Date d'inscription : 18/10/2006

Petit scandale deviendra-t-il grand ?  Empty
MessageSujet: Re: Petit scandale deviendra-t-il grand ?    Petit scandale deviendra-t-il grand ?  EmptyMar 14 Avr 2020 - 9:42

il y a aussi des jeunes qui meurent chez eux ....dans l'ignorance la plus totale ...
c'est scandaleux
Revenir en haut Aller en bas
LeVieux
galop 5


Nombre de messages : 543
Age : 71
Localisation : 03400
Date d'inscription : 06/01/2014

Petit scandale deviendra-t-il grand ?  Empty
MessageSujet: Re: Petit scandale deviendra-t-il grand ?    Petit scandale deviendra-t-il grand ?  EmptyMar 14 Avr 2020 - 10:28

On a tous peur de la mort (la nôtre, bien sûr....) et on veut l'exorciser.....
C'est bien légitime....
A titre d'exorcisme, on compte les morts (les autres....) . On crie au scandale sur des critères..... indiscutables: la mort d' un vieux, comme moi, surtout si le vieux est déjà bien malade,et en Ephad, c'est pire que lé mort d' un SDF ordinaire, par exemple. Un médecin mort, c' est pire qu' un flic mort [même si j'aime pas beaucoup rencontrer ces derniers;..]
Il faudrait raison garder:
les épidémies graves, on en a connues.... j'étais dejà à l'école lors de la grippe 'asiatique', et en fac lors de la grippe de Hong-Kong . Pas mal de morts....  La grippe asiatique, j'en avais entendu parler à l'époque.... sans plus. Celle de Hong-Kong: aucun souvenir!
Pourtant:
https://www.olivierbecht.com/actualites/coronavirus-que-nous-enseigne-lhistoire/
(c'est le député du Haut-Rhin ! Surpris et un petit jeune.... qui ne perd pas la tête...)

Enfin, on repart pour un mois de confinement..... et une probable calamité agricole: déjà un gros déficit pluviométrique. Chez moi (03 ) l' herbe ne pousse encore que dans les creux marécageux l' hiver..... On commence à arroser....
Revenir en haut Aller en bas
Laura
galop 4
Laura

Nombre de messages : 446
Age : 33
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 12/08/2009

Petit scandale deviendra-t-il grand ?  Empty
MessageSujet: Re: Petit scandale deviendra-t-il grand ?    Petit scandale deviendra-t-il grand ?  EmptyMar 14 Avr 2020 - 11:36

LeVieux a écrit:
O
https://www.olivierbecht.com/actualites/coronavirus-que-nous-enseigne-lhistoire/
(c'est le député du Haut-Rhin ! Surpris et un petit jeune.... qui ne perd pas la tête...)


Super intéressant, merci !
Revenir en haut Aller en bas
flika
maitre pipelette
flika

Nombre de messages : 18464
Age : 69
Localisation : Sud Ouest
Date d'inscription : 18/10/2005

Petit scandale deviendra-t-il grand ?  Empty
MessageSujet: Re: Petit scandale deviendra-t-il grand ?    Petit scandale deviendra-t-il grand ?  EmptyVen 17 Avr 2020 - 4:08

https://www.olivierbecht.com/actualites/coronavirus-que-nous-enseigne-lhistoire/
Il y dit :
Citation :
En 1969 les médias étaient encore pour beaucoup sous le contrôle de l’Etat.
C'est toujours le cas !
Quasiment tous les médias sont à la solde du pouvoir en place.
Revenir en haut Aller en bas
cath.
maitre pipelette
cath.

Nombre de messages : 23169
Age : 51
Localisation : A l'est, au frais...
Date d'inscription : 25/07/2005

Petit scandale deviendra-t-il grand ?  Empty
MessageSujet: Re: Petit scandale deviendra-t-il grand ?    Petit scandale deviendra-t-il grand ?  EmptyDim 19 Avr 2020 - 3:44

flika a écrit:
https://www.olivierbecht.com/actualites/coronavirus-que-nous-enseigne-lhistoire/
Il y dit :
Citation :
En 1969 les médias étaient encore pour beaucoup sous le contrôle de l’Etat.
C'est toujours le cas !
Quasiment tous les médias sont à la solde du pouvoir en place.
ou des nouveaux grands pouvoirs que sont leurs riches propriétaires.
Revenir en haut Aller en bas
flika
maitre pipelette
flika

Nombre de messages : 18464
Age : 69
Localisation : Sud Ouest
Date d'inscription : 18/10/2005

Petit scandale deviendra-t-il grand ?  Empty
MessageSujet: Re: Petit scandale deviendra-t-il grand ?    Petit scandale deviendra-t-il grand ?  EmptyMar 21 Avr 2020 - 8:35

cath. a écrit:
flika a écrit:
https://www.olivierbecht.com/actualites/coronavirus-que-nous-enseigne-lhistoire/
Il y dit :
Citation :
En 1969 les médias étaient encore pour beaucoup sous le contrôle de l’Etat.
C'est toujours le cas !
Quasiment tous les médias sont à la solde du pouvoir en place.
ou des nouveaux grands pouvoirs que sont leurs riches propriétaires.

Plutôt un échange de bons procédés Perfide
Revenir en haut Aller en bas
rochellou
maitre pipelette
rochellou

Nombre de messages : 18044
Age : 67
Localisation : finistère
Date d'inscription : 30/11/2005

Petit scandale deviendra-t-il grand ?  Empty
MessageSujet: Re: Petit scandale deviendra-t-il grand ?    Petit scandale deviendra-t-il grand ?  EmptyMar 21 Avr 2020 - 14:29

Ben ... Libé appartient à Édouard de Rothschild et j'ai pas l'impression qu'il influe beaucoup sur la ligne éditoriale ....

_________________
"Si vous voyez un clown pleurer, ne soyez pas tristes : il se repose
Revenir en haut Aller en bas
flika
maitre pipelette
flika

Nombre de messages : 18464
Age : 69
Localisation : Sud Ouest
Date d'inscription : 18/10/2005

Petit scandale deviendra-t-il grand ?  Empty
MessageSujet: Re: Petit scandale deviendra-t-il grand ?    Petit scandale deviendra-t-il grand ?  EmptyMer 22 Avr 2020 - 2:06

rochellou a écrit:
Ben ... Libé appartient à Édouard de Rothschild et j'ai pas l'impression qu'il influe beaucoup sur la ligne éditoriale ....

Tu retardes Bernard Clin d'oeui heureux
Depuis 2014, le principal actionnaire de Libé est Patrick Drahi dont on connaît l'omniprésence parmi les médias...
Revenir en haut Aller en bas
rochellou
maitre pipelette
rochellou

Nombre de messages : 18044
Age : 67
Localisation : finistère
Date d'inscription : 30/11/2005

Petit scandale deviendra-t-il grand ?  Empty
MessageSujet: Re: Petit scandale deviendra-t-il grand ?    Petit scandale deviendra-t-il grand ?  EmptyMer 22 Avr 2020 - 3:25

Oui tu as raison, 50/50 avec Ledoux

_________________
"Si vous voyez un clown pleurer, ne soyez pas tristes : il se repose
Revenir en haut Aller en bas
mazel
galop 7
mazel

Nombre de messages : 1395
Localisation : 62
Date d'inscription : 02/08/2005

Petit scandale deviendra-t-il grand ?  Empty
MessageSujet: Re: Petit scandale deviendra-t-il grand ?    Petit scandale deviendra-t-il grand ?  EmptyJeu 14 Mai 2020 - 15:54

Un point de vue, vu d’Afrique :

https://www.jeuneafrique.com/942006/societe/edito-didier-raoult-le-covid-organics-et-le-nouveau-wakanda/

Citation :
Les réseaux sociaux se sont pris de passion pour la chloroquine du Panoramix français et l’artemisia du président malgache, et l’on aurait tort de se moquer.

L’Afrique des réseaux sociaux vient de consacrer ses deux nouveaux héros. Un chef d’État de 45 ans au physique de gendre idéal sorti d’un film de Bollywood et un virologue de 68 ans à la dégaine de druide hirsute, tonton flingueur surdiplômé et génie de l’insoumission curative.

Se gausser de cet engouement, comme le font volontiers l’oligarchie condescendante de l’espace médiatique français et la caste mandarinale de l’establishment médical, n’est pas seulement une marque de mépris, c’est surtout un exercice inutile : il y a longtemps que la sémantique sarcastique des donneurs de leçons ne trouve plus aucun écho au sud de la Méditerranée.

Tout au contraire : si Didier Raoult et Andry Rajoelina sont devenus en quelques semaines des demi-dieux de la Toile africaine, c’est aussi en raison de la campagne de railleries et de persiflages dont ces prophètes de la chloroquine et de l’artemisia ont fait l’objet de la part des « sachants ». Et cela, quel que soit le destin – victoire ou déroute – de leurs remèdes respectifs face au coronavirus.

Ovni en blouse blanche
Didier Raoult tout d’abord. Star africaine d’adoption en quelque sorte, né à Dakar, arpenteur de la forêt congolaise, dont l’Institut hospitalo-universitaire (IHU) de Marseille a formé des dizaines d’infectiologues maghrébins et subsahariens. De Macky Sall à Denis Sassou Nguesso, rares sont les chefs d’État du continent qui ne l’ont pas consulté depuis le début de la pandémie. La majorité des pays d’Afrique francophone, ceux du Maghreb et une partie des anglophones appliquent dans leurs hôpitaux son protocole de traitement à base de choloroquine ou d’hydroxychloroquine – quand ils peuvent s’en procurer.

Ne vous avisez pas de critiquer cet ovni en blouse blanche et aux bagues de rocker. On vous reprochera aussitôt de camper dans l’enclos de « Big Pharma », ces multinationales pharmaceutiques du Nord qui ne supportent pas de voir un trublion briseur de codes préconiser l’usage d’une molécule tombée dans le domaine public et donc quasi gratuite (2,5 euros pour un traitement de quatorze jours associé à un antibiotique), là où il y aurait tant de profits à réaliser.

Les réseaux sociaux – et une bonne partie de l’opinion africaine – voient également la main de Big Pharma derrière la campagne de dérision visant à discréditer, selon eux, la potion Covid-Organics lancée (et bientôt commercialisée) par le président malgache, Andry Rajoelina. Conséquence : l’emballement pour ce produit devient viral sur le continent.
.........

Pour la suite, il faut être abonné.... Mais, on a déjà une idée de l’état d’esprit là-bas.

Pour rappel la situation du Covid-19 en Afrique (carte mise à jour quotidienne) :
https://www.jeuneafrique.com/910230/societe/coronavirus-en-afrique-une-carte-pour-suivre-au-jour-le-jour-lavancee-de-lepidemie/
Revenir en haut Aller en bas
mazel
galop 7
mazel

Nombre de messages : 1395
Localisation : 62
Date d'inscription : 02/08/2005

Petit scandale deviendra-t-il grand ?  Empty
MessageSujet: Re: Petit scandale deviendra-t-il grand ?    Petit scandale deviendra-t-il grand ?  EmptySam 23 Mai 2020 - 16:38

Ah, la Science ! Sniff.... Triste
http://gdre.leo-univ-orleans.fr/direr/divers/Maisonneuve_Orleans.pdf

Extrait :
Citation :
The Lancet, 11 avril 2015

R Horton, Rédacteur en chef

« La mise en accusation de la science est simple: une grande partie de la littérature scientifique, peut-être la moitié, peut être tout simplement fausse. Gangrénée par des études avec de petits échantillons, des effets minuscules, des analyses exploratoires invalides, et des conflits d'intérêts évidents, tout cela avec une obsession de poursuivre les tendances à la mode d'importance douteuse, la science a pris un virage vers l’obscurantisme. Comme l’a dit un participant, «des méthodes nulles donnent des résultats". ....... L'endémicité apparente du mauvais comportement en recherche est alarmante. Dans leur quête pour raconter une histoire convaincante, les scientifiques sculptent trop souvent leurs données en fonction de leur vision préférée du monde. Ou ils écrivent des hypothèses pour répondre à leurs données.

Les rédacteurs de revues méritent leur juste part de critique aussi. Nous aidons et encourageons les pires comportements. Notre acquiescement aux facteurs d'impact engendre une concurrence malsaine pour gagner une place dans un petit nombre de revues. Notre amour de «l’innovation» pollue la littérature avec beaucoup de contes de fée ‘statistiques’. Les revues ne sont pas les seuls mécréants. Les universités sont dans une lutte perpétuelle pour l'argent et le talent, paramètres qui favorisent des évaluations réductrices, comme la publication dans des revues avec un facteur d’impact. Les procédures nationales d'évaluation, telles que le ‘Research Excellence Framework’, incitent les mauvaises pratiques. Et les chercheurs eux-mêmes, y compris leurs plus hauts dirigeants, font peu pour changer une culture de recherche qui occasionnellement frôle les mauvaises conduites. »
Revenir en haut Aller en bas
Patricia
maitre pipelette
Patricia

Nombre de messages : 12813
Localisation : 60 MOUY
Date d'inscription : 25/07/2005

Petit scandale deviendra-t-il grand ?  Empty
MessageSujet: Re: Petit scandale deviendra-t-il grand ?    Petit scandale deviendra-t-il grand ?  EmptySam 23 Mai 2020 - 22:48

oui … grave, très grave … Etonné Triste

@+

Patricia.
Revenir en haut Aller en bas
http://elevagesponte.skyblog.com
mazel
galop 7
mazel

Nombre de messages : 1395
Localisation : 62
Date d'inscription : 02/08/2005

Petit scandale deviendra-t-il grand ?  Empty
MessageSujet: Re: Petit scandale deviendra-t-il grand ?    Petit scandale deviendra-t-il grand ?  EmptyVen 5 Juin 2020 - 17:10

Et ça se confirme avec la fameuse « étude bidonnée » publiée dans le Lancet par la société Surgisphère :

Citation :
Surgisphere est la société responsable de la collecte des données de l’étude du Professeur Mehra qui a fait l’objet d’une attention planétaire depuis ces 7 derniers jours.  Après notre première interview avec Mr Mehra qui nous avait laissés dubitatifs sur la forme et le fond, nous nous sommes intéressés à cette entreprise. Et là quelques questions se posent et des surprises.

La société surgisphere a :
- Plusieurs adresses qui ressemblent plus à des logements peut-être lié à des déménagements ou de la domiciliation d'entreprise.
- Plusieurs entreprises au même nom ont été successivement enregistrées dans divers états, puis liquidées ou en suspension.
- Peu d'employés avec une date d'entrée très récente et peu de mentions sur google de ces diverses personnes et un profil questionnable.
- Peu d'activité jusqu'à mars 2020 sur le site internet.
- Aucun employé n'a d'expertise dans l'analyse big data

Son fondateur Sapan Desai MD annonce dans une vidéo que le Remdesivir de Gilead réduit la durée du séjour à l'hopital, et dit qu'il lui faut plus de "données de bonne qualité".
Sur la compétence requise pour une étude de la taille de celle du Lancet (96000 participants), cette société qui se dit spécialisée dans le big data et l'intelligence artificielle, ne fournit à ce jour pas vraiment d'éléments factuels de sa réalité ni de sa capacité à faire.  

Au contraire des indices plutôt surprenants apparaissent quand on cherche des informations sur la société (beaucoup de déclaratif et peu voire pas de données officielles de type déclaration d'impôts...).  Des questions ne manqueront pas d'être posées par plus qualifié que nous.

Sur les qualités, il est vraiment questionnable qu'une société, avec quelques employés, a pu développer un applicatif et collecter des données de 671 hôpitaux dans le monde sans avoir des développeurs spécialisés dans le Big Data et l'AI (intelligence artificielle).  Une telle étude requiert de plus les compétences d'une équipe internationale, multilingue, légales pendant des années.  Un site internet développé sur Wordpress (applicatif de gestion de contenu sur internet) ne donne pas un gage d'expertise.  Si de tels experts existent, ils ne se retrouvent pas dans les références de la société ce qui est en général mis en avant par les acteurs réellement spécialisés dans cette activité.
..............

la suite, à lire :
http://www.francesoir.fr/societe-economie/lancetgate-surgisphere-la-societe-qui-fourni-les-donnees-letude-est-elle-serieuse
Revenir en haut Aller en bas
LeVieux
galop 5


Nombre de messages : 543
Age : 71
Localisation : 03400
Date d'inscription : 06/01/2014

Petit scandale deviendra-t-il grand ?  Empty
MessageSujet: Re: Petit scandale deviendra-t-il grand ?    Petit scandale deviendra-t-il grand ?  EmptySam 6 Juin 2020 - 2:21

l' article de france-soir paraît bien documenté.....
Selon les affirmations de l'article, la société présentée paraît pour le moins louche..... donc activée dans l' ombre par une entité qui a fort intérêt à torpiller un concurrent commercial. Parce que je ne vois pas une coterie de scientifiques (cela existe....)  posséder et investir une grosse masse de dollars dans une officine de lobbying...

Après, lorsque la dite société Surgisphère prétendrait accéder en temps réel à la prétendue masse de données.... elle les paie, les droits d' accés ? ou au minimum, les coûts informatiques de ces accès?
Après, quand elle prétend utiliser l' AI pour exploiter les données, c' est l' argument d' autorité à la mode.... mais de la foutaise.
L' exploitation est du ressort de traitements statistiques programmés par des statisticiens (très) compétents, et du traitement par un très gros SGBD..... très coûteux en logiciel, machines, et administrateurs système  et SGBD.....

Ceux qui torpillent le produit miracle ne sont pas plus convaincants que ceux qui le prônent......
Attendons avec impatience le prochain épisode Ben voyonsPerfide
Revenir en haut Aller en bas
rochellou
maitre pipelette
rochellou

Nombre de messages : 18044
Age : 67
Localisation : finistère
Date d'inscription : 30/11/2005

Petit scandale deviendra-t-il grand ?  Empty
MessageSujet: Re: Petit scandale deviendra-t-il grand ?    Petit scandale deviendra-t-il grand ?  EmptySam 6 Juin 2020 - 5:46

L'efficacité des traitements médicaux ne nécessite plus désormais d'expérimentation. Il suffit aux instituts de sondage de poser la question aux usagers et le tour est joué

_________________
"Si vous voyez un clown pleurer, ne soyez pas tristes : il se repose
Revenir en haut Aller en bas
LeVieux
galop 5


Nombre de messages : 543
Age : 71
Localisation : 03400
Date d'inscription : 06/01/2014

Petit scandale deviendra-t-il grand ?  Empty
MessageSujet: Re: Petit scandale deviendra-t-il grand ?    Petit scandale deviendra-t-il grand ?  EmptySam 6 Juin 2020 - 7:53

Imbecile Heureux Imbecile Heureux Imbecile Heureux Imbecile Heureux Imbecile Heureux Imbecile Heureux Imbecile Heureux Imbecile Heureux Imbecile Heureux Imbecile Heureux Imbecile Heureux Imbecile Heureux
Revenir en haut Aller en bas
mazel
galop 7
mazel

Nombre de messages : 1395
Localisation : 62
Date d'inscription : 02/08/2005

Petit scandale deviendra-t-il grand ?  Empty
MessageSujet: Re: Petit scandale deviendra-t-il grand ?    Petit scandale deviendra-t-il grand ?  EmptyMar 9 Juin 2020 - 15:12

Retour à la « normale » dans la prise en charge de certains malades de Covid-19  embarassé :

Citation :
Coronavirus : abrogation de la dérogation d’utilisation du Rivotril® hors AMM
mai 15, 2020 | Coronavirus, Euthanasie et suicide les enjeux en France, Fil d'actus, Fin de vie

Le décret, publié le 29 mars 2020 au Journal Officiel, autorisant la dispensation du Rivotril ® « hors AMM dans le cadre du Covid-19 » a été abrogé le 12 mai 2020 (par décret n°2020-548 du 11 mai 2020 – Art.28).

L’objectif de cette dérogation exceptionnelle d’abord pour la durée initiale de confinement jusqu’au 15 avril, puis prolongée jusqu’au 11 mai, était de donner les moyens pour soulager des patients, non réanimatoires, atteints de Covid-19, confrontés à une détresse respiratoire aiguë et en situation asphyxique. Dans le contexte d’épidémie, c’est la pénurie des produits affectés à la sédation qui a provoqué cette dérogation.

https://www.alliancevita.org/2020/05/coronavirus-abrogation-de-la-derogation-dutilisation-du-rivotril-hors-amm/

Alliance VITA rappelait, dans son analyse du 3 avril 2020, que si la prescription du Rivotril® hors AMM s’avérait parfois nécessaire et autorisée dans des situations exceptionnelles pour des patients atteints du coronavirus non réanimatoires, plusieurs conditions devaient être réunies pour encadrer son utilisation par des médecins libéraux ou exerçant en établissements médico-sociaux :

. La recherche de l’intérêt du patient (phase curative préalable à la phase palliative) ;
. le respect de sa volonté ;
. une formation des soignants adaptée ;
. une collégialité minimale tracée ;
. l’importance de l’accompagnement des patients et de leur famille ;
. l’accompagnement et le soutien de l’équipe de soins.

Ainsi le prescripteur du Rivotril® devrait toujours avoir pour intention de soulager le patient et jamais d’abréger sa vie. L’abrogation, le 12 mai 2020, de la dérogation exceptionnelle de prescription du Rivotril® hors AMM (autorisation de mise sur le marché) est un signe rassurant et un indicateur de l’actuelle prise en charge possible par les services hospitaliers des patients atteints du Covid-19.

Le Rivotril® hors AMM a pu être utilisé pour ses effets secondaires puisqu’il est contre-indiqué normalement en cas de détresse respiratoire.
Pour rappel, le seul médicament validé est le paracétamol, et le grand verre d’eau pour l’avaler, qui est recommandé en cas de covid-19 sans signes de gravité.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Petit scandale deviendra-t-il grand ?  Empty
MessageSujet: Re: Petit scandale deviendra-t-il grand ?    Petit scandale deviendra-t-il grand ?  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Petit scandale deviendra-t-il grand ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Al Hfifa Arabians :: Forum - Discussions hors sujet cheval-
Sauter vers: