Forum Al Hfifa Arabians

Pour parler cheval tout simplement
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -41%
Carte Mémoire microSD XC SanDisk Extreme 64 Go ...
Voir le deal
15.95 €
Le Deal du moment : -42%
MINERVA Vélo de ville – 3 vitesses Nexus
Voir le deal
79.99 €

Partagez
 

 Petit virus à couronne devient grand

Aller en bas 
AuteurMessage
mazel
galop 7
mazel

Nombre de messages : 1281
Localisation : 62
Date d'inscription : 02/08/2005

Petit virus à couronne devient grand Empty
MessageSujet: Petit virus à couronne devient grand   Petit virus à couronne devient grand EmptyJeu 30 Jan 2020 - 14:52

Cas de pneumonies associées à un nouveau coronavirus (2019-nCov) à Wuhan, en Chine

Point de situation sur un épisode de cas groupés de pneumonies associées à un nouveau coronavirus (2019-nCov) dans la ville de Wuhan, en Chine
Mis à jour le 30 janvier 2020


Infection à coronavirus
Les coronavirus sont très répandus et peuvent causer des maladies généralement bénignes chez l’Homme. Cependant, deux d’entre eux ont entrainé de graves épidémies : le SRAS-CoV et le Mers-CoV.

Chiffres clés au 30 janvier 2020

En Chine : 7711 cas confirmés, 170 décès
En France : 5 cas confirmés, aucun décès
Les autres pays ayant signalé des cas : Thaïlande (14), Taïwan (Cool, Corée du Sud (Cool, Singapour (7), Malaisie (7), Japon (7), Australie (5), Etats-Unis (5), Allemagne (4), Canada (3), Vietnam (2), Népal (1), Cambodge (1), Sri Lanka (1) et Emirats Arabes Unis (1)

Résumé de la situation

Le 31/12/2019, l’OMS a été informée par les autorités chinoises d’un épisode de cas groupés de pneumonies dont tous les cas avaient un lien avec un marché d’animaux vivants dans la ville de Wuhan (région du Hubei), en Chine, le Huanan South China Seafood Market. Le 09/01/2020, un nouveau coronavirus (2019-nCoV) a été identifié comme étant la cause de cet épisode. Parmi les 41 premiers cas détectés à Wuhan, la plupart travaillent dans le Huanan South China Seafood Market où des animaux vivants sont vendus, ou l’ont fréquemment visité, indiquant une probable contamination d’origine animale.

Le marché a été fermé et désinfecté le 1er janvier, mais la source d’infection n’a pas été formellement identifiée à ce jour. La dynamique de l’épidémie observée actuellement est compatible avec une transmission d’homme à homme importante en Chine. Hormis la Chine, quatre pays ont déclaré avoir identifié des évènements de transmission interhumaine sur leur territoire.

Les symptômes décrits évoquent principalement une infection respiratoire aiguë (fièvre, toux), mais des difficultés respiratoires et des anomalies pulmonaires détectables radiologiquement sont également décrites, ainsi que des formes plus sévères.

Le 24/01/2020 au soir, 3 cas d’infection par le virus 2019-nCoV ont été confirmés en France : 1 cas à Bordeaux et 2 cas en Ile-de-France. Ces cas ont été pris en charge dans des établissements de santé de référence et ne présentent pas de signes de gravité. Une investigation a été immédiatement mise en œuvre par les Agences régionales de santé (ARS) et les Cellules régionales de Santé publique France pour identifier leurs éventuels contacts entre le début de leur maladie et leur hospitalisation.

Une analyse a été menée pour évaluer le niveau d’exposition de ces personnes contacts aux cas confirmés. Certains types de contact ont été considérés comme étant susceptibles de donner lieu à une transmission du virus. Les personnes concernées ont été informées et une conduite à tenir leur a été transmise. Celle-ci consiste à :

- un suivi durant 14 jours après le dernier contact avec le cas confirmé ;
- prendre sa température 2 fois par jour, tous les jours ;
- porter un masque chirurgical en cas d’apparition des premiers symptômes de fièvre ou de signes respiratoires ;
- appeler le 15 en cas de symptômes, en évitant de se rendre directement chez un médecin ou dans un service d’accueil des urgences.


Le 28/01/2020 au soir, un quatrième cas d'infection par le virus 2019-nCov a été confirmé en France : le patient est hospitalisé en Ile-de-France.

Le 29/01/2020 au soir, un cinquième cas d’infection par le virus 2019-nCoV a été confirmé en France : il s’agit de la fille du quatrième cas identifié le 28/01. La patiente est hospitalisée en Ile-de-France. L'investigation de ces deux cas est actuellement mise en œuvre par l'Agence régionale de santé et la cellule régionale de Santé publique France.

Il est probable que ce coronavirus soit similaire à celui des autres coronavirus humains, qui sont généralement transmis lors de contacts étroits après l’inhalation de gouttelettes infectieuses émises lors d’éternuements ou de toux par le patient ou après un contact avec des surfaces fraîchement contaminées par ces secrétions. Les coronavirus survivent jusqu’à 3 heures dans le milieu extérieur, sur des surfaces inertes sèches. En milieu aqueux, ces virus peuvent survivre plusieurs jours.

Compte tenu de la situation internationale, la survenue de cas confirmés en France n’est pas un évènement inattendu. L’isolement des patients à l’hôpital et la mise en œuvre de cette surveillance a pour objectif de prévenir des transmissions secondaires à partir de ces cas. Santé publique France partage l’analyse faite par le Centre européen de contrôle et prévention des maladies infectieuses (ECDC) sur le risque de propagation du virus 2019-nCoV au sein de la population française. Ce dernier est actuellement considéré comme faible si les cas confirmés sont détectés précocement et que des mesures de contrôle adéquates sont mises en place immédiatement (isolement des malades, information et suivi de leurs contacts étroits, protection des personnels soignants).  

En lien avec le CNR Virus des infections respiratoires, la Direction générale de la santé et la COREB, Santé publique France a élaboré un dispositif de surveillance renforcée destiné à détecter d’éventuels cas importés.

https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/cas-de-pneumonies-associees-a-un-nouveau-coronavirus-2019-ncov-a-wuhan-en-chine
Revenir en haut Aller en bas
lisou
galop 9


Nombre de messages : 5776
Age : 51
Localisation : strasbourg
Date d'inscription : 29/11/2010

Petit virus à couronne devient grand Empty
MessageSujet: Re: Petit virus à couronne devient grand   Petit virus à couronne devient grand EmptyJeu 30 Jan 2020 - 16:30

on est aujourd'hui a 6 cas officiel et une personnel soignant parlait de deux cas dans la rea de son hopital donc des cas non declares
Revenir en haut Aller en bas
mazel
galop 7
mazel

Nombre de messages : 1281
Localisation : 62
Date d'inscription : 02/08/2005

Petit virus à couronne devient grand Empty
MessageSujet: Re: Petit virus à couronne devient grand   Petit virus à couronne devient grand EmptyMar 4 Fév 2020 - 12:14

Publié le 04/02/2020
2019-nCoV : plus de 20 000 cas en Chine, des précisions sur le médecin contaminé en France


Paris, le mardi 4 février 2020 – Le dernier bilan épidémiologique publié par les autorités sanitaires chinoises fait état de 20 485 contaminations par le coronavirus 2019-nCoV et de 425 personnes décédées de pneumopathies liées à cet agent pathogène.

Dans le reste du monde, on collige 194 cas et deux décès (un aux Philippines et un à Hong-Kong).

Insuffisances

Face à cette augmentation rapide du nombre de cas recensés en Chine (+ 3209 en 24 heures) et de décès (+ 76 en 24 heures), le Bureau politique du Parti communiste a demandé une « amélioration du dispositif de réaction » et a pointé des « insuffisances dans la réponse apportée à l'épidémie ».

Ces critiques ont été immédiatement assumées par le secrétaire régional du Parti communiste d’Hubei, Ma Guoqiang, qui a déclaré être « envahi par un sentiment de culpabilité »…

Ces « insuffisances » semblent en outre désormais obliger la Chine à faire appel à l’aide internationale : « ce dont la Chine a besoin d'urgence, ce sont des masques, des combinaisons et des lunettes de protection » a ainsi fait valoir la porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Hua Chunying. Elle a aussi précisé que plusieurs pays, parmi lesquels la France, le Royaume-Uni, le Japon et la Corée du Sud, avaient déjà envoyé des fournitures médicales.

Mais ces mêmes « insuffisances » n’ont pas empêché que soient accueillis ce lundi les premiers patients dans un hôpital de 1 000 lits, bâti en dix jours.
Identifier les cas con.tacts d’un médecin malade

En France, qui compte six cas, les circonstances autour de la contamination d’un médecin libéral, actuellement hospitalisé à Paris, se précisent et inquiètent.

Si les dernières nouvelles sur son état de santé sont rassurantes, l’histoire de son infection met en effet en évidence, comme on pouvait s’y attendre, qu’il a été en contact avec de nombreuses personnes au cours des premiers jours suivant sa probable contamination.

Ce médecin généraliste exerce dans la région parisienne au sein de SOS 92. Il réalise donc essentiellement des consultations à domicile dans les Hauts-de-Seine. C'est lors d'une visite dans un hôtel de Châtenay-Malabry le 23 janvier où il a examiné deux touristes chinoises originaires de Taïwan qu’il aurait été contaminé par une interprète qui a finalement été signalée comme infectée par le coronavirus par la Chine à la France le 28 janvier.

Après cette consultation du 23 janvier (réalisée sans masque ce qui s’explique par le caractère balbutiant des information sur l’épidémie à cette date), le médecin a repris le cours de son activité professionnelle. « Franchement, si je n'avais pas su par l'ARS (Agence Régionale de Santé) que j'avais côtoyé une personne malade, je ne l'aurais pas su », témoigne-t-il auprès de BFMTV. « Je suis resté en contact avec les patientes et l’interprète environ 20 minutes dans l'espace confiné de leur chambre, le 23 janvier. J'ai été averti de la positivité de l’interprète le 28 et hospitalisé aussitôt pour subir des tests. Les deux patientes ont été testées mais selon les premiers résultats, elles n’ont pas été contaminées par le coronavirus ».

La question reste désormais de savoir si ce professionnel de santé a pu contaminer d'autres personnes entre le 23 et le 28 janvier.


Aussi l'agence Santé publique France (SPF) mène en ce moment l’enquête pour identifier toutes les personnes ayant été en contact avec ce médecin durant cette période et a déjà identifié une  trentaine de patients qui ont subi différents examens ces derniers jours.

A suivre…

X.B.

Copyright © http://www.jim.fr
Revenir en haut Aller en bas
mazel
galop 7
mazel

Nombre de messages : 1281
Localisation : 62
Date d'inscription : 02/08/2005

Petit virus à couronne devient grand Empty
MessageSujet: Re: Petit virus à couronne devient grand   Petit virus à couronne devient grand EmptySam 8 Fév 2020 - 3:23

Le colloque du mardi de médecine interne aux HUG est consacré le mardi 28 janvier 2020 au nouveau coronavirus. Le Pr Laurent Kaiser, médecin-chef du Service des maladies infectieuses, fait le point entre réalité et incertitudes.

Retrouvez d’autres information sur le site: https://www.hug-ge.ch/coronavirus

Revenir en haut Aller en bas
Ratrick Сohen

Ratrick Сohen

Nombre de messages : 1
Age : 20
Localisation : Agen
Date d'inscription : 12/02/2020

Petit virus à couronne devient grand Empty
MessageSujet: Petit virus à couronne devient grand   Petit virus à couronne devient grand EmptyMer 12 Fév 2020 - 7:29

Coronavirus : origine, transmission, prévention... tout ce qu'il faut savoir
Article important sur RTL Radio
ÉCLAIRAGE - Origine, symptômes, transmission, prévention... Retrouvez ici tout ce qu'il faut savoir sur le coronavirus venu de Chine et baptisé 2019-nCoV.

rtl. fr/actu/bien-etre/coronavirus-origine-transmission-prevention-tout-ce-qu-il-faut-savoir-7800000351
Revenir en haut Aller en bas
https://radioenlignefrance.com/rtl
mazel
galop 7
mazel

Nombre de messages : 1281
Localisation : 62
Date d'inscription : 02/08/2005

Petit virus à couronne devient grand Empty
MessageSujet: Re: Petit virus à couronne devient grand   Petit virus à couronne devient grand EmptyMer 19 Fév 2020 - 4:17

La Chine et les productions de médicaments :

Citation :
L'épidémie de Covid-19 a fortement ralenti la production industrielle chinoise dont dépend largement l'économie mondiale. La situation de quasi-paralysie qui perdure en Chine et l'épidémie qui se poursuit sans savoir quand sera la fin commencent à inquiéter l’Europe. Pourrait-on souffrir de pénuries en France ?
Sachant que 80 % de la production de matières premières destinée à la fabrication des médicaments a été délocalisée, et en particulier en Chine, ne risque-t-on pas des tensions d'approvisionnement de certaines spécialités ?
L'inquiétude est légitime, les pénuries de médicaments à base de cortisone de 2019 sont encore dans toutes les têtes.
Chine, pharmacie du monde
La semaine dernière, le quotidien Le Monde , soulignait que « la Chine (était) devenue l’un des centres névralgiques de l’économie internationale, se muant en atelier du monde » [1]. Les liens de dépendance sont devenus très forts dans différents pans de l'économie européenne : la technologie, l'aéronautique, l'automobile, la beauté, le textile mais aussi... la fabrication de médicaments. Le quotidien du soir rappelait en effet que « la Chine n’est pas seulement l’usine du monde, elle est aussi sa pharmacie. Si l’Europe fabrique encore une bonne partie des médicaments qu’elle consomme, elle importe la grande majorité de ses ingrédients d’Asie. »
L'Académie nationale de Pharmacie a confirmé la menace qui plane sur l'approvisionnement en médicament.  Dans un communiqué publié le 13 février, elle plaide pour une relocalisation au moins en Europe de la production de matières premières pharmaceutiques [2].
.........

La suite là :

https://francais.medscape.com/voirarticle/3605656?nlid=133948_2401&src=WNL_mdplsnews_200217_MSCPEDIT_FR&uac=317903EX&faf=1
Revenir en haut Aller en bas
mazel
galop 7
mazel

Nombre de messages : 1281
Localisation : 62
Date d'inscription : 02/08/2005

Petit virus à couronne devient grand Empty
MessageSujet: Re: Petit virus à couronne devient grand   Petit virus à couronne devient grand EmptyMer 19 Fév 2020 - 4:52

Citation :
Clément, étudiant français à Wuhan : « Je commence à perdre patience » face au coronavirus
Une semaine après la mise en quarantaine de Wuhan, nous avions interviewé Clément Penin, un étudiant à l’université de Hubei, qui avait choisi de ne pas être rapatrié. Dix jours plus tard, il relate un renforcement du confinement et confie perdre patience.

Par Mahaut Landaz
Publié le 13 février 2020 à 17h59

Voir l’article et l’interview vidéo là :

https://t.co/DQY6lEQnj2
Revenir en haut Aller en bas
mazel
galop 7
mazel

Nombre de messages : 1281
Localisation : 62
Date d'inscription : 02/08/2005

Petit virus à couronne devient grand Empty
MessageSujet: Re: Petit virus à couronne devient grand   Petit virus à couronne devient grand EmptyMer 19 Fév 2020 - 5:06

Qu’en penser ?

La dictature, c'est "ferme ta gueule" ; la démocratie, c'est "cause toujours". Jean-Louis Barrault
Voir sur https://citations.ouest-france.fr/citation-jean-louis-barrault/dictature-ferme-gueule-democratie-cause-28277.html


Citation :
Le successeur d'Agnès Buzyn, Olivier Véran, a estimé que l'emprise de la Chine sur les réseaux sociaux a permis aux autorités de mettre en place des mesures de confinement rapides pour maîtriser l'épidémie de coronavirus.    
Publié le 18/02/2020

Olivier Véran a signé une entrée en matière remarquée pour sa première interview politique matinale dans ses nouveaux habits de ministre des Solidarités et de la Santé. Le successeur au pied levé d'Agnès Buzyn après l'intronisation de cette dernière comme tête de liste LaREM à Paris, après l'abandon de Benjamin Griveaux, a loué au micro de France Inter la "réactivité" de la Chine dans la crise liée au coronavirus, estimant que la mainmise du pouvoir sur les réseaux sociaux avait favorisé la gestion sanitaire de l’épidémie.

"La Chine a pris ses responsabilités en mettant en place des mesures de confinement et d'isolement très rapidement", a assuré l'ancien neurologue et député LaREM de 39 ans ce mardi 18 février, avant de nuancer son constat de l'efficacité chinoise : "Je ne suis pas sûr que ce serait possible de réaliser tout cela dans un pays dans lequel les réseaux sociaux seraient ouverts".

En dressant ainsi un parallèle entre le muselage des réseaux sociaux et l'efficacité sanitaire, à l'heure où de nombreux élus et personnalités publiques appellent en France à réguler Internet, le nouveau locataire de l'avenue de Ségur embrasse une lecture des événements qui tend à justifier la censure et la limitation des libertés et fait l'impasse sur de nombreux aspects de la réalité de la gestion de l'épidémie par Pékin.

La surveillance renforcée en Chine

Après une brève période de tolérance, les autorités chinoises ont effectivement renforcé leur censure sur les réseaux sociaux début février. Les géants de l'Internet chinois ont été placés sous une supervision spéciale du régime et les médias contraints de passer sous silence la propagation du virus malgré "l'urgence sanitaire" déclarée par l'OMS.

La Chine a aussi accentué la surveillance de la population à l'aide de capteurs et scanners corporels qui sont venus s'ajouter au vaste réseau de caméras à reconnaissance faciale déployé à travers le pays.

Mais le décès, le 7 février, du médecin lanceur d'alerte Li Wenliang, que le pouvoir avait tenté de bâillonner pour cacher l'ampleur de la crise à ses débuts, a profondément marqué l'opinion publique chinoise et fissuré ce dispositif. L'annonce de sa mort a provoqué une onde de choc sur les réseaux sociaux où le régime chinois de Xi Jinping est de plus en plus ouvertement critiqué.

Contacté par RTL.fr, le cabinet du ministère des Solidarités et de la Santé fait valoir qu’"en aucun cas cela signifie que le ministre souhaite ou envisage de telles mesures en France, ni s’agissant des réseaux sociaux, ni s’agissant de mesures drastiques de mise en quarantaine de la population. Le ministre a par ailleurs rappelé que le bon échange d’informations entre la Chine et les autres États constituait une condition fondamentale de la gestion du Covid-2019".

https://www.rtl.fr/actu/politique/coronavirus-le-nouveau-ministre-de-la-sante-souligne-l-efficacite-de-la-censure-chinoise-7800114765
Revenir en haut Aller en bas
cath.
maitre pipelette
cath.

Nombre de messages : 23099
Age : 51
Localisation : A l'est, au frais...
Date d'inscription : 25/07/2005

Petit virus à couronne devient grand Empty
MessageSujet: Re: Petit virus à couronne devient grand   Petit virus à couronne devient grand EmptyJeu 20 Fév 2020 - 4:09

Il faut juste reconnaître que les régimes totalitaires peuvent avoir des avantages dans certaines conditions. en l'absence de palabres passés à des discussions sans fin, ils peuvent être nettement plus efficaces.
Les démocraties sont nettement moins réactives et capables de prendre des décisions difficiles, notamment vis-à-vis d'agressions extérieures.

Un vrai sujet de philo Clin d'oeui heureux
Revenir en haut Aller en bas
mazel
galop 7
mazel

Nombre de messages : 1281
Localisation : 62
Date d'inscription : 02/08/2005

Petit virus à couronne devient grand Empty
MessageSujet: Re: Petit virus à couronne devient grand   Petit virus à couronne devient grand EmptyJeu 20 Fév 2020 - 6:24

Les vidéos sont bloquées sur Youtube (c’est un petit virus, une grippette ? Non, on ne censure pas l’info ou c’est « fake » ?), le lien ci-dessous permet d’accéder :

https://www.bitchute.com/video/w3NyYpPcmrc/

En attendant, la Russie a fermé ses frontières aux Chinois, ils savent ce que c’est qu'un régime communiste, je suppose...
Revenir en haut Aller en bas
cath.
maitre pipelette
cath.

Nombre de messages : 23099
Age : 51
Localisation : A l'est, au frais...
Date d'inscription : 25/07/2005

Petit virus à couronne devient grand Empty
MessageSujet: Re: Petit virus à couronne devient grand   Petit virus à couronne devient grand EmptyJeu 20 Fév 2020 - 6:43

Je ne pense pas que ce soit de cet ordre là.
La propagation de ce virus met surtout à mal l'économie mondiale. Il est urgentissime de bloquer la propagation, de fixer le virus, d'attendre la fin de la saison, puis ensuite de relancer l'économie mondiale, sinon tout notre système va s'écrouler. Partir sur une récession sera bien plus déstabilisant que ce pauvre virus.
Poutine a les moyens de faire fermer ses frontières terrestres. Nous en serions bien incapables même si le danger était plus important pour nous. D'ailleurs, on voit bien comment on a géré le nazisme en 1938...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Petit virus à couronne devient grand Empty
MessageSujet: Re: Petit virus à couronne devient grand   Petit virus à couronne devient grand Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Petit virus à couronne devient grand
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Al Hfifa Arabians :: Forum - Discussions hors sujet cheval-
Sauter vers: